Nos relations avec les autres sont déterminantes pour notre qualité de vie !

S’il y a bien un livre à lire pour améliorer ses relations avec les autres, c’est bien celui de Dale Carnegie « Comment se faire des amis », pourtant un vieux livre mais toujours d’actualité!

La facilité de contact est un puissant moteur de succès : être recherché pour ses qualités humaines, créer la sympathie, faire passer ses idées, savoir motiver, corriger sans gâcher une relation de travail… Cela s’apprend ! Ce livre, utile à tous les âges et dans tous les métiers, vous donnera tous les conseils pour développer des relations humaines de qualité, nécessaires à l’efficacité professionnelle et personnelle.

Dale Carnegie, leader mondial de la formation continue, est spécialisé dans les entraînements à la communication, au leadership, à la vente, au management et à la prise de parole en public. C’est la source la plus crédible dans ces domaines.

Voici sans plus tarder les principes du livre!

pexels-photo-165805

Trois techniques pour influencer les autres :

Principe 1: Ne critiquez pas, ne condamnez pas, ne vous plaignez pas !

« Si vous voulez récolter du miel, ne bousculez pas la ruche »
 » La critique est vaine parce qu’elle met l’individu sur la défensive et le pousse à se justifier. La critique est dangereuse parce qu’elle blesse l’amour-propre et qu’elle provoque la rancune. »

Principe 2: Complimentez honnêtement et sincèrement

 » Le principe le plus profond de la nature humaine, c’est la soif d’être apprécié.  » William James.

 

Principe 3: Suscitez un vif désir de faire ce que vous proposez et motivez.

Six moyens de gagner la sympathie des autres:

Principe 4: Intéressez-vous réellement aux autres

« Vous vous ferez plus d’amis en deux mois en vous intéressant sincèrement aux autres que vous ne pourriez en conquérir en deux ans en vous efforçant d’amener les autres à s’intéresser à vous. « 

 

Principe 5: Ayez le sourire

« Un sourire ne coûte rien, mais crée beaucoup. Il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne. « 

 

Principe 6 : Souvenez-vous que le nom d’une personne revêt pour elle une grande importance

Principe 7 : Sachez écouter. Encouragez les autres à parler d’eux-mêmes.

Principe 8: Parlez à votre interlocuteur de ce qui l’intéresse.

« Pour trouver le chemin du cœur d’une homme, il faut l’entretenir de ce qu’il chérit le plus.  » Si vous arrivez à découvrir ce qui intéresse quelqu’un, ce qui le passionne, vous n’aurez pas qu’à vous détendre et l’écouter avec intérêt pendant qu’il vous expliquera tout ce que vous voulez savoir.

 

Principe 9: Faites sentir aux autres leur importance et faites le sincèrement.

« Tout homme que nous rencontrons croit nous être supérieur en quelque manière. Si vous voulez trouver le chemin de son cœur, prouvez-lui subtilement que vous reconnaissez sincèrement son importance. »

 

Douze moyens de rallier les autres à votre point de vue:

Principe 10: Evitez les controverses, c’est le seul moyen d’en sortir vainqueur

« Homme convaincu malgré lui, garde toujours le même avis ».

L’idée est de bien accueillir le différend. Le différend est une occasion de vous enrichir, de découvrir un point de vue nouveau que vous n’imaginiez peut-être pas. Voici quelques conseils en pareil cas :

  • Ne cédez pas à votre première impulsion.
  • Maîtrisez votre colère.
  • Commencez par écouter.
  • Cherchez des terrains d’entente.
  • Soyez honnête.
  • Promettez de réfléchir aux idées de vos adversaires, de les étudier avec soin.
  • Remerciez sincèrement vos adversaires pour leur intérêt.
  • Ajournez votre action pour laisser aux deux parties en présence le temps d’examiner en détail le problème.

Principe 11: Respectez les opinions de votre interlocuteur. Ne lui dites jamais qu’il a tord.

« Il nous arrive de modifier spontanément nos opinions sans effort et sans émotion. Mais, si l’on vient nous affirmer que nous sommes dans l’erreur, nous nous révoltons contre cette accusation et prenons instantanément une attitude défensive. C’est avec une incroyable légèreté que nous formons nos convictions, mais il suffit qu’on menace de nous les arracher que nous nous prenions pour elles d’une passion farouche »

 

Principe 12: Si vous avez tord, admettez-le promptement et énergiquement

« Le premier imbécile venu peut essayer de justifier ses erreurs. Mais l’homme qui reconnaît ses fautes s’élève au-dessus de la masse. »

 

Principe 13: Commencez de façon amicale, et tâcher de comprendre la cause de la divergence.

Principe 14: Eviter de soulever les questions sur lesquelles vous et lui ne vous entendez pas

Appliquez-vous, au contraire, jusqu’à la fin, à souligner les points sur lesquels vous êtes tous les deux du même avis. Posez des questions qui font dire oui immédiatement. (Méthode des trois « oui »).

Quand vous voulez convaincre quelqu’un, évitez, dès le début, de soulever des questions sur lesquelles vous n’êtes pas d’accord. Concentrez-vous plutôt sur les points qui vous rapprochent et soulignez-les. L’objectif est de montrer que vous tendez vers le même but, et différez seulement sur les moyens d’y parvenir, et pour cela, de la faire dire « oui » le plus tôt possible, et de surtout faire en sorte qu’elle ne dise pas « non ».

 

Principe 15: Laissez votre interlocuteur parler à son aise

 » Si vous voulez vous faire des ennemis, surpasser vos amis ; mais si vous voulez vous faire des alliés, laissez vos amis vous surpasser. » François de La Rochefoucauld

Posez lui des questions et laissez le s’exprimer.

 

Principe 16: Laissez à votre interlocuteur le plaisir de croire que l’idée vient de lui.

Les idées que nous découvrons par nous-même ne nous inspirent-elles pas plus confiance que celles que nous présentent prêtes à l’emploi, sur un plateau d’argent ? Si cela est vrai, n’est-il pas maladroit d’essayer d’imposer à tout prix nos opinions ? N’est-il pas plus sage de faire quelques suggestions adroites, en laissant l’autre tirer ses propres conclusions ?

 

Principe 17: Efforcez-vous sincèrement de voir les choses du point de vue de votre interlocuteur

« Le premier venu peut condamner. Essayer plutôt de le comprendre. C’est là le fait des êtres sages, tolérant et peut-être même exceptionnels ».

 

Principe 18: Accueillez avec sympathie les idées et les désirs des autres

Car si vous étiez à leur place vous auriez probablement la même.

 

Principe 19: Si vous voulez gagner les gens à votre cause, faites appel à leurs bons sentiments.

Pour influencer les autres il est préférable de faire appel à ce qu’ils ont de plus noble. Par crainte de fissurer l’image idéaliste qu’ils ont d’eux-mêmes, ils seront plus motivés pour répondre à vos appels.

 

Principe 20: Démontrez spectaculairement vos idées. Frappez la vue et l’imagination

Principe 21: Déclencher une réaction en lançant un défis et pour faire surpasser les autres.

Neuf moyens d’amener les autres à reconsidérer leur point de vue sans offenser :

Principe 22: S’il faut absolument que vous fassiez une critique, commencez par lui faire quelques louanges sincères

Car « Il nous est moins pénible d’entendre des remarques désagréables après un compliment sur nos qualités. »

 

Principe 23: Faites remarquer d’une manière indirecte ses erreurs et ses défauts

Principe 24 : Mentionner mes erreurs avant de corriger celles des autres

Principe 25 : Au lieu de donner des ordres, poser des questions et finir la phrase par : »Qu’en pensez-vous ? »

Principe 26: Laisser votre interlocuteur sauver la face

 » Je n’ai pas le droit de dire ou de faire quelque chose qui diminue un homme à ses yeux. Ce qui compte, ce n’est pas ce que je pense de lui, mais ce que lui pense de lui-même. Blesser un homme dans sa dignité est un crime.  » Antoine de Saint-Exupéry.

 

Principe 27: Louer le moindre progrès et louer tout progrès, si légers soient-ils.

C’est ainsi que que l’on peut stimuler à continuer à voir l’autre faire des efforts.

 

Principe 28: Pour que les autres se surpasse, donner lui une belle réputation à mériter.

Principe 29: Arrangez-vous pour que la tâche à accomplir semble facile et que s’il y a une erreur qu’elle est l’air facile à corriger.

Principe 30: Faites en sorte que les autres soient heureux de faire ce que vous suggérez.

Quand vous faites votre proposition, formulez-la de telle manière que votre interlocuteur comprenne qu’il va en retirer un avantage personnel. 

Vous souhaitez améliorer concrètement vos relations avec les autres? Pensez au coaching individuel.

Pin It on Pinterest